Retour à Paris // Back in Paris


Après les vacances dans une autre région de la France, il est temps de revenir dans les hôtels de Saint-Germain-des-Prés. Et c'est toujours un plaisir de retrouver la Place Saint-Germain, les musiciens de la rue de Buci et les terrasses vibrantes. Comme si même en vacances, une partie du coeur restait à Paris! Alors comme pour approfondir cette nostalgie bienveillante, je reprenais le livre offert il y a peu de temps par les directrices des hôtels de Saint-Germain-des-Prés, "Lettres à Paris" et parcourais avec délectation ces odes à Paris. Simone de Beauvoir, habituée de notre voisin Café de Flore a écrit ces quelques lignes qu'il serait égoïste de ne pas partager...


"
Je respirai l'odeur de l'herbe fraîchement tondue, je marchai dans le Parc de la Bagatelle, éblouie par la profusion des pâquerettes et des jonquilles, et des arbres fruitiers en fleur; il y avait des parterres de tulipes rouges, en têtes penchées, des haies de lilas et des arbres immenses. Je lus Homère au bord d'une rivière; des ondées légères et le soleil, par grandes vagues, caressaient le feuillage bruissant. Quel chagrin, me demandais-je, pourrait résister à la beauté du monde? 
(...)
J'entraînais ma soeur dans cet avenir. Sur les berges de la Seine, à la nuit tombée, nous nous racontions à en perdre haleine nos triomphants lendemains: mes livres, ses tableaux, nos voyages, le monde. Dans l'eau fuyante tremblaient des colonnes et des ombres glissaient sur la Passerelle des Arts; nous rabattions sur nos yeux nos voiles noirs pour rendre le décor plus fantastique. 
"

"Sur les berges de la Seine, à la nuit tombée", 1958.

***

After holidays in another part of France, it is time to return to our hotels in Saint-Germain-des-Prés. And it is always a pleasure to be back to the Place Saint-Germain, listen to the musicians of the Rue de Buci and look at lively terraces. As if even on vacation, part of the heart remained in Paris! So as to deepen this beautiful nostalgia, I resumed the book offered a short time ago by the directors of  our hotels in Saint-Germain-des-Pres, "Letters to Paris" and read with delight those odes to Paris. Simone de Beauvoir, accustomed to our neighbor Café de Flore wrote these few lines that it would be selfish not to share ... But it is written in French.

Posts les plus consultés de ce blog

Première Vision, Paris - 02.2016

Ron Mueck défie notre réalité à la Fondation Cartier // Ron Mueck defies reality at the Cartier Foundation

Paris Plages 2016!