Articles

Affichage des articles du novembre, 2012

La Photographie en Cent Chefs D'Oeuvre

Image
A l'approche des fêtes, la Bibliothèque Nationale de France a décidé de nous faire un cadeau. Ainsi, jusqu'au 17 février 2013, elle a élu pour nous, 100 chefs d'oeuvre de la photographie. Le parcours atypique de cette exposition nous conte combien la photographie est un art riche et délicat. La complexité de la sélection et la subjectivité liée à l'art ajoutent au caractère exceptionnel de l'évènement. La photographie est une intimité dévoilée. Un moment partagé, un portrait volé. Une mise en scène établie, une émotion libérée. Le protagoniste, comme le créateur, ne peut connaître le destin d'un cliché. Peut-être une intention, mais la réalité de l'image est bien plus forte. Chaque thème donne lieu à des oeuvres uniques. Dans cette optique, il paraît délicat de comparer. La collection de photographies de la BNF est si vaste qu'en épargner est criminel. Mais l'image a une aura. Comme une âme que l'on ressent. Deux commissaires ont cherché parmi ce…

"La Cuisine Au Moyen-Âge" Chez Les Parisiens

Image
Sushi, teppanyaki, tapas, il y a toujours de quoi satisfaire nos papilles curieuses et gourmandes dans la capitale. Les produits organiques gagnent nos cuisines et le curry est sur toutes les étagères. Les Parisiens aiment manger. Plus qu'une nécessité, c'est un plaisir. Manger bon, manger bien, manger sain, manger vite, ... A chacun son objectif et à chacun sa solution. Mais qu'en était-il des parisiens au Moyen-Âge..? Quelles étaient leurs habitudes alimentaires? Et comment cuisinaient-ils? C'est aux Parisiens d'une autre époque que s'intéresse la Tour Jean Sans Peur, avec l'exposition "La Cuisine au Moyen-Âge"... Les classes sociales sont fortement marquées au Moyen-Âge, et la nourriture est l'un de ces outils de différenciation. On ne retrouve pas les mêmes ingrédients dans la cuillère du noble, du bourgeois et du paysan. Alors que les céréales représentent la base de la nourriture pour tous, on ne retrouve le blé que chez les plus riches, …

James Bond à Paris!!

Image
Il est entré d'un pas sûr et vindicatif. La main dans la poche droite, le regard rivé sur l'hôtesse. Il a souri puis a demandé la clé 23. Un remerciement courtois et un hochement de tête. Il s'est dirigé vers l'ascenseur. Un coup d'oeil à sa montre. Des boutons de manchettes parfaitement assortis au costume, un poignet ferme et vigoureux. Il a saisi la porte, appuyé sur le bouton, puis s'est retourné. Face à lui, une porte qui se refermait. Face au réceptionniste de l'Hôtel De Seine, l'imprudent démasqué! Aurait-il omis à sa réservation, de préciser son nom? Bond - James Bond.  Alors que le film "Skyfall" vient tout juste de sortir en France, nous sommes tous dans l'attente de croiser celui qui pourrait être un James Bond. Dans nos hôtels germanopratins, les lieux laissent place à la rêverie et l'imagination est fertile. "Bonjour, je souhaiterais réserver une chambre." La voix est comme l'homme: posée, calme. Pas d'acce…

Le 10 novembre, un poète s'est éteint...

Image
"Et dès lors, je me suis baigné dans le Poème De la mer, infusé d'astres, et lactescent, Dévorant les azurs verts; où; flottaison blême Et ravie, un noyé pensif parfois descend;"
Le Bateau Ivre.
"Le Bateau Ivre" a vogué sur les années, et berce encore nos esprits alors même que l'auteur n'est plus. Le 10 novembre 1891, Arthur Rimbaud nous laisse orphelin de l'une des plus belles plumes françaises.  Né à Charleville en 1854, Jean Nicolas Arthur Rimbaud démontre très vite son intérêt pour l'écriture. Plus qu'un amateur, c'est un génie qui se dessine aux rimes des écrits. A seulement 9 ans, il crée en latin et en alexandrins, des poèmes d'une habileté cruelle. Difficile pour les aînés d'apprécier un si jeune talent. Son adolescence se poursuit à la lueur d'une bougie, la page se nourrit d'une imagination féroce. Les récompenses pleuvent sur le petit poète dont les désirs de fuir vers la capitale s'intensifient. L'envi…

"L'Impressionnisme et la Mode" au Musée d'Orsay

Image
La technique fond à la lumière des paysages. Les scènes de la vie quotidienne du XIXème siècle cherchent la Parisienne, rieuse ou désenchantée. Les toiles des impressionnistes dévoilent des mouvements, des situations. Et l'on apprend une époque, une vie. Quel autre musée pouvait entreprendre une telle exposition? Le Musée d'Orsay, véritable mécène de l'impressionnisme, présente "L'Impressionnisme et la Mode" ou la mode contée par les impressionnistes. La seconde moitié du XIXème siècle marque un tournant dans l'histoire de la peinture. L'inspiration quitte ainsi les ateliers pour investir la nature, les ruelles, les maisons, ... Les peintres ne dépendent plus d'un seul espace et laissent libre cours à leurs envies et à leurs créations. Décrié tout d'abord, l'impressionnisme livre à l'art pictural les plus belles oeuvres de l'époque. Les artistes partent à la rencontre du monde réel et cherchent à le reproduire sur la toile. La Paris…