avril 19, 2014

Paco, le Lapin de Pâques // Paco, the Easter Bunny.


Il était une fois Paco, un petit lapin blanc au bout du nez gris. Son frère et sa soeur étaient tout blancs et riaient de cette tache grise. Alors Paco se retrouvait seul, victime des moqueries et si triste qu'il lui arrivait de gratter, gratter et encore gratter pour enlever la vilaine tache. Mais rien n'y faisait. Elle était toujours là.
Ce dimanche, la famille décida de se rendre à Paris. "Paris! il doit y avoir plein de lapins dans cette grande ville" pensa Paco. "Peut-être même des lapins tachés...". C'est plein d'espoir que Paco suivit la petite troupe jusqu'à Saint-Germain-des-Près. Il regardait à gauche, puis à droite, tout en prenant soin de ne pas se faire écraser. Paco s'approcha doucement de l'église et du marchand de crêpes. "Hummm la bonne odeur..." Puis il se retourna. "Mais où sont-ils? Papa? Maman? Paquette? Paquito?" Toute la famille avait disparu. Et la foule qui se pressait sur la place ne lui laissait que peu de visibilité. 

Hôtel De Seine
Il prit la rue Bonaparte. "Ils ont dû aller chez Ladurée, puisque nous sommes le dimanche de Pâques." Arrivé devant la boutique, il sauta mais n'aperçut personne. Il avança rue Jacob. Une porte entrouverte, celle de l'Hôtel Des Deux Continents. La jeune fille de la réception s'adressa à lui: "Puis-je vous renseigner?" Paco expliqua son histoire. Devant ce petit lapin perdu, la réceptionniste appela les hôtels aux alentours et posa devant lui un petit oeuf en chocolat pour le réconforter. "L'Hôtel Des Marronniers, notre voisin, a un jardin. Il est possible que votre famille ait décidé de se reposer au soleil...". Paco la remercia et se rendit dans l'hôtel indiqué. En pénétrant dans le hall, il entrevit la décoration de Pâques avec des petits lapins (des faux!), de la verdure, et des oeufs.. "Et bien il ne manquait que toi pour parfaire le décor!" Une grande dame blonde s'approcha du lapin taché. "Comment t'appelles-tu? - Paco, Madame. Je cherche ma famille. L'avez-vous vue? - Non, tu sais, nous n'acceptons pas les animaux ici. Mais tu es si mignon avec ton petit nez gris, que je vais te donner deux oeufs en chocolat. Tu devrais aller à l'Hôtel De Seine. Le personnel y est très accueillant, il pourra peut-être te mettre sur une piste... - Merci Madame."

Terrasse du Welcome Hôtel
Paco sortit le coeur aussi lourd que l'estomac! A l'angle de la rue de Seine, il passa la porte de l'hôtel. "Mais quel joli petit lapin! Que puis-je faire pour toi? - Je m'appelle Paco et je cherche mes parents, mon frère et ma soeur. Sont-ils ici? - Non, tu sais, il ne passe pas beaucoup de lapins par ici... Je vais demander à mes collègues. En attendant, voila trois beaux oeufs en chocolat pour toi." Trois oeufs plus tard: "Je viens d'avoir le Welcome Hotel, à l'angle du boulevard Saint-Germain et de la rue de Seine. Apparemment, une famille de lapins se serait arrêtée sur sa terrasse. Vite, cours petit lapin... - Merci, merci!!". Paco remonta la rue de Seine et en arrivant au 66, il vit bien la terrasse mais aucun lapin. "Tu dois être Paco? - Oui, Monsieur. - Désolé, ils ont pris peur lorsque je me suis avancé vers eux et ils sont partis en direction du Jardin du Luxembourg. Je dois répondre au téléphone, il me reste quatre oeufs en chocolat, tiens ils sont pour toi. " Paco avala le chocolat et sentit les larmes frôler ses cils. "Ils sont au Best Western Trianon Rive Gauche! Un 4 étoiles, ils ne s'embêtent pas! Fonce Paco!". Ni une, ni deux, mais avec 10 oeufs au chocolat dans le ventre et un peu partout sur les poils, Paco fut le plus rapide des lapins de Saint-Germain. 

Il arriva rue Vaugirard. Dans l'entrée, sur les magnifiques fauteuils, l'attendaient Paquette, Paquito et leurs parents. Il se précipita et se mêla aux lapins blancs. Lorsque cessa le calin collectif, toute la petite famille était recouverte du chocolat de Paco. Ils se regardèrent, remuèrent leurs nez et Paco s'exclama: "On est tous tachés maintenant!". Ils rirent à oreilles déployées puis se régalèrent des oeufs en chocolat que les charmantes réceptionnistes leur avaient offerts. 

*****

Easter at Hotel Des Marronniers
Once upon a time Paco, a small white rabbit with a gray nose. His brother and sister were white and laughed at this gray spot. Paco often was alone, and so sad that he sometimes scrape, scrape and even scrape the nasty stain. But nothing worked. It was always there.
This Sunday, the family decided to go to Paris. "Paris! It must be full of rabbits in that great city," thought Paco. "Maybe even staines rabbits ...". It is hopeful that Paco followed the little troop to Saint-Germain-des-Près. He looked left, then right, taking care not to get crushed. Paco slowly approached the church and pancake shop. "Hmmm good smell ..." Then he turned. "But where are they? Dad? Mommy? Paquette? Paquito?" The whole family was gone. And the crowd in the square left him just little visibility.

He took the rue Bonaparte. "They had to go to Ladurée, since we are on Easter Sunday." Arriving at the store, he jumped but saw nobody. He walked rue Jacob. A half open door, the Hotel Des Deux Continents. The girl at the reception  said: "May I help you?" Paco explained its story. In front of the lost rabbit, the receptionist called the hotels nearby and gave him a chocolate egg to comfort him. "Hotel Des Marronniers, our neighbor has a garden. Perhaps your family has decided to relax in the sun...". Paco thanked her and went into the other hotel. On entering the hall, he saw Easter decoration with rabbits (fake!), greenery, and eggs .. "Well we missed you to complete the decor!" A tall blonde lady approached the staines rabbit. "What's your name? - Paco, Madam. I am looking for my family Have you seen them? - No, you know, we do not accept pets here But you're so cute with your little gray nose. I'll give you two chocolate eggs You should go to Hotel De Seine, the staff is very welcoming, it may be able to help you ... - Thank you. Ms. ".

Lobby, Best Western Trianon Rive Gauche.
Paco left with the heart as heavy as the stomach! At the corner of the Rue de Seine, he passed the door of the hotel. "But what a pretty little bunny! What can I do for you? - My name is Paco and I am looking for my parents, my brother and sister. Are they here? - No, you know, we do not see many rabbits here... I'll ask my colleagues. Meanwhile, here are three chocolate eggs for you." Three eggs later: "I ​​just had the Welcome Hotel, at the corner of boulevard Saint-Germain and rue de Seine Apparently, a rabbits family would have stopped on the terrace .. Run little bunny! - Thank you, thank you!" Paco went up the rue de Seine and arriving at 66, he saw the terrace but no rabbit. "You must be Paco - Yes, sir. - Sorry, they got scared when I approached them and they went towards the  Luxembourg Garden. I have to answer the phone, here are four chocolate eggs, they are for you." Paco swallowed the chocolate and felt tears welling up. "They are at the Best Western Trianon Rive Gauche! A 4 star hotel, they do not bother! Go, Paco!". With 10 chocolate eggs in the belly and all over the hair, Paco was the fastest rabbits of Saint-Germain.

He arrived on rue de Vaugirard. In the entrance, on the beautiful chairs, were waiting Paquette, Paquito and their parents. He ran and hugged the white rabbits. When the group hug stopped, the whole family was covered with Paco's chocolate. They looked at each other, they twitched their noses and Paco said: "We are all stained now". They laughed, twitched their ears, and then ate the chocolate eggs that the  lovely receptionists had offered.

Hotel Des Deux Continents

avril 11, 2014

Il était une fois l'Orient Express



"Mesdames, Messieurs, les passagers de l'Orient Express sont priés de se rendre sur le parvis de l'Institut du Monde Arabe. Départ Imminent."

Patientez sur le quai fictif, puis embarquez. Montez les quelques marches qui vous conduisent au coeur de l'histoire... Ca y est, vous y êtes. A bord du plus célèbre train du monde. A bord de l'Orient Express. Avancez le long des sièges au confort élégant. Découvrez les époques, les sentiments des voyageurs des heures durant. Et regardez par la fenêtre. Ce n'est pas l'institut, vos songes dessinent de merveilleux paysages... Vienne, Budapest, l'Empire Ottoman... Quel voyage! Les voitures se succèdent et le périple continue. La locomotive est en place sur le parvis, mais vous parvenez à en entendre le bruit. 1883 et ce premier train qui s'avance vaillamment vers l'orient. Quel luxe, quel raffinement. 

Vous prenez part à cette expérience formidable qu'est l'Orient Express. Les rails ne sont pas une limite. Vous quittez Paris pour la littérature. Agatha Christie et Graham Greene n'ont pas de billet mais ne sont pas si loin. Changez de wagon et traversez la scène d'un James Bond. L'aventure est incroyable. Les frontières se succèdent et les souvenirs se créent. L'Orient Express n'est pas un moyen de locomotion ordinaire. Il est un mythe, une histoire, un monument. Il invite les sentiments au voyage... Le wagon restaurant est une petite merveille. Sentez-vous les mets servis dans les années folles? 


La visite continue à l'intérieur de l'Institut du Monde Arabe. Des documents, objets, photographies, autant de témoignages qui confirment l'existence du mythe.  On en apprend l'histoire tumultueuse. Car l'Orient Express a traversé des pays, mais également des guerres, des conflits politiques, des aventures extraordinaires. Citons par exemple l'événement neigeux de 1929 qui bloqua le train en Turquie durant cinq jours et poussa les passagers à chasser et manger des loups!

"Il était une fois l'Orient Express" est l'une de ces histoires dont vous êtes le héros. L'une de ces histoires qui vous emmènent loin, si loin qu'au sortir de l'Institut du Monde Arabe, vous pourriez presque applaudir, comme vous le faîtes après l'atterrissage d'un avion. Vous vous retournez sur la locomotive et ses wagons, et vous dîtes merci pour ce voyage unique. 

Institut du Monde Arabe
Jusqu'au 31 août 2014


*****


"Ladies and gentlemen, passengers for the Orient Express are asked to go to the front of the Institut du Monde Arabe. Departure soon."

Wait on the fictional dock, then climb the few steps taking you to the heart of History ... That's it, you're there. Aboard the most famous train in the world. Aboard the Orient Express. Advance along the stylish comfortable seats. Discover the years, the feelings of travelers for hours. And look out the window. This is not the institute, your dreams draw beautiful landscapes ... Vienna, Budapest, the Ottoman Empire ... What a trip! Cars come and go, and the journey continues. The locomotive is in front of the Institute, but you are able to hear its noise. 1883 and the first train bravely advances toward the east. What a luxury, what a refinement.

You take part to the wonderful experience that is Orient Express. You leave Paris for literature. Agatha Christie and Graham Greene have no ticket but are not so far away. Change wagon and cross the scene of a James Bond film. The adventure is amazing. Borders follow one another and create memories. The Orient Express is not an ordinary train. It is a myth, a story, a monument. It invites feelings to travel and geography is not the only destination. The dining car is a marvel. Can you feel the dishes served in the Twenties?


The visit continues inside the Institut du Monde Arabe. Documents, objects, pictures, testimonies which confirm the myth existence. You learn its tumultuous history. Because the Orient Express crossed countries, but also wars, political conflicts and extraordinary adventures. An example is the snowy event in 1929 which blocked the train in Turkey for five days, and made passengers hunting and eating wolves!

"Il était une fois l'Orient Express" (Once upon the Orient Express) is one of those stories where you are the hero. One of those stories that take you far, so far that when you get out of the Institut du Monde Arabe, you almost applaud the exhibition as you would for a flight landing. You look back at the wagons and you say thank you for that unique trip.

avril 03, 2014

Un hôtel à Saint-Germain-des-Près / Hotel in Saint-Germain-des-Près


Paris!!! Ca y est, les billets sont pris, la famille prévenue et les amis jaloux! Incroyable, d'ici quelques semaines, vous serez à Paris! Ville historique, romantique, culturique (pour la rime)! Ne reste plus qu'à trouver l'hôtel. Le quartier? Saint-Germain-des-Près bien sûr. Quel autre quartier serait le plus approprié pour visiter la Capitale?! En plein centre de Paris, à quelques minutes de marche de Notre Dame, du Musée du Louvre, du Jardin du Luxembourg... Avec de nombreux restaurants et cafés... D'ailleurs il faudra aussi se renseigner sur les restaurants.. Mais non, les réceptionnistes sauront vous guider.... Et puis Saint-Germain est si bien desservi par le métro qu'il est possible de se rendre à Montmartre en moins de 30 minutes et à l'aéroport CDG en 45 minutes!

Alors quel hôtel choisir???? 

Le Welcome Hôtel**: un hôtel idéalement placé pour un prix plus que correct dans le quartier. Les couloirs sont étroits, les espaces atypiques et les chambres petites mais confortables. Bref, le Welcome Hôtel, c'est LE bon rapport qualité-prix du 6ème arrondissement. 

Welcome Hotel
L'Hôtel Des Deux Continents***: situé à deux pas de l'église Saint-Germain, il offre le privilège de séjourner dans des chambres tout juste rénovées! Du sol au plafond, les couleurs sont chaleureuses et en parfaite harmonie.

L'Hôtel Des Marronniers***: voisin de l'hôtel précédent, et caché au fond d'une petite cour, il dispose d'un jardin calme et reposant. Les chambres côté cour ou côté jardin, garantissent une nuit sans faille. Idéal pour un séjour romantique.

Hôtel Des Marronniers
L'Hôtel De Seine***: ce petit bijou est au coeur de l'activité Germanopratine tout en se maintenant à l'écart. A l'abri de la rue de Seine, les chambres sont agréables et confortables. Et le personnel est la cerise sur le gâteau Parisien. 

Le Best Western Trianon Rive Gauche****: la classe. Un hôtel 4 étoiles pour un séjour grandiose en chambre supérieure avec balcon ou vue par exemple. La décoration, le personnel, l'immeuble en lui-même sauront vous séduire. 

Alors, quel hôtel choisirez-vous? 


*****


Paris! It's done! Tickets are taken, the family is prevented, and friends are jealous! Amazing, in a few weeks, you will be Paris! Historic, romantic, culturique (for the rhyme!) city! You need now to find the hotel. Area? Saint-Germain-des-Près of course. Would any other area be most appropriate to visit the City?! In the heart of Paris, a few minutes walk from Notre Dame, the Louvre, the Luxembourg Garden... With many restaurants and cafes ... You will also have to look for restaurants .. No,  receptionists will guide you .... and then Saint-Germain is so well connected by metro that it is possible to go to Montmartre in less than 30 minutes and to CDG airport in less than 50 minutes!

Which hotel will you choose?

Welcome Hotel ** hotel perfectly located for a great price in the neighborhood. Corridors are tight,  areas are atypical and rooms small but comfortable. In short, Welcome Hotel is THE good value in the 6th district.

Hotel Des Deux Continents
Hotel Des Deux Continents ***: Located a few steps from the Saint-Germain church, it offers the privilege of staying in renovated rooms! From floor to ceiling, colors are warm and in perfect harmony.

Hotel Des Marronniers ***: neighbor of the previous hotel, and hidden in a small courtyard, it has a quiet and relaxing garden. Rooms (courtyard side or garden side only), ensure a flawless night. Perfect for a romantic stay.

Hotel De Seine

Hotel De Seine ***: This little gem is in the heart of the lively district while keeping calm. Sheltered in the Rue de Seine, rooms are cozy and comfortable. And the staff is just amazing!

Best Western Trianon Rive Gauche ****: a 4-star hotel for a great stay in a superior room with balcony or view, for example. The decor, the staff, the building itself will seduce you.

Did you make your choice? Or you can test all of them...

Best Western Trianon Rive Gauche